Se faire désarçonner à Bouvines … 800ème anniversaire de la bataille

En surcot de soie bleue brodée de lys d’or, le roi Philippe Auguste est jeté à terre au côté de son cheval. Cette image, Léa l’avait vue et revue dans ses livres d’histoire. La voilà face à ce vitrail, le neuvième des vingt-et-un de l’église de 

Les médiévales2 (c) Michel Chopin

Bouvines. 21 vitraux narrant les principaux épisodes de  la Bataille de Bouvines qui, le 27 juillet 1214, marqua l’histoire  de la nation française.

Les élèves de sa classe sont bénévoles au son et lumière du 800ème anniversaire et s’offrent une parenthèse loin des tableaux noirs. A Bouvines, village de 700 âmes entre Lille et Tournai, l’église St Pierre trône fièrement sur sa colline. Elle toise la campagne pévèloise taillée de haies bocagères et traversée par la Marque. Quand Léa franchit les portes de l’église, l’histoire de la bataille se déroule devant ses yeux telle une bande dessinée. Alors que Philippe Auguste régnait sur le territoire des Capétiens, il dut affronter une coalition de vassaux et de rois voisins: à l’ouest, l’empire anglo-angevin, à l’est, l’empire romain germanique et au nord le comté de Flandre.

MC 2013 juillet (c)Michel Chopin

Léa se refait le film de la bataille étudié en  cours d’histoire : réunis en coalition, ces trois « empires »  n’avaient qu’un objectif : liquider les Capétiens. Philippe Auguste, seul contre tous, n’avait théoriquement aucune chance. La Bataille de Bouvines : un vrai miracle !

Léa, en admiration devant la réalité dépeinte, en a bien conscience: Philippe Auguste est désarçonné.

L’action se passe à deux kilomètres de Bouvines, dans la plaine de Cysoing, au lieu dit de la Chapelle aux Arbres à cent mètres  du fameux carrefour pavé du Café de l’Arbre où tous les ans une horde de cyclistes est prêt à en découdre au Paris-Roubaix.  Sortie de sa rêverie, elle s’imagine Philippe Auguste, touché par la grâce des anges, remonter son cheval et se lancer à l’assaut de l’empereur Otton en fuite. Surpris, les fantassins désorganisés sont pris à revers par la cavalerie française.

Son regard balaie les 21 vitraux dont le dernier, dans le choeur, mettent en scène la liesse populaire  et le sentiment d’union nationale engendré par la victoire de cette bataille.

Telle une page de l’histoire, la porte de l’église se referme.

MC 2013 juillet 452 (c)Michel Chopin

Le groupe emprunte une voyette et s’arrête devant la fontaine St Pierre, là où Philippe Auguste se serait abreuvé avant l’assaut. Léa ferme les yeux, un frisson la parcourt, c’est cette scène qu’elle jouera en juillet prochain. Cette année, la bataille de Bouvines sera son cheval de bataille ! D’ici là c’est à vélo qu’elle empruntera le chemin historique. 

http://www.bouvines2014.fr

Commémoration nationale du 800ème anniversaire de la Bataille de Bouvines

18 et 19 janvier 2014 : jeux de simulation historique avec figurines
16 mars 2014 : concert " l'homme armé" de Karl Jenkins
5 avril 2014 : concert de chorales
26 et 27 avril 2014 : exposition philatélique
17 et 18 mai 2014 : conférences historiques
6 juin 2014 : marche nocturne gourmande
29 mai au 1er juin 2014 : la bataille en Playmobil
29 juin 2014 : Randonnée cyclohistoriques
5 -6 juillet 2014 : Les médiévales
3 au 6 juillet 2014 : Son et lumière
9 juillet 2014 : Tour de France
20 juillet 2014 : Marche pour la paix
27 juillet 2014 : Commémoration officielle