Michel-Ange au siècle de Carpeaux : dessins et sculptures de Géricault à Rodin

Michel-Ange au siècle de Carpeaux : dessins et sculptures de Géricault à Rodin

C’est un fait connu et cependant négligé de l’histoire de l’art : l’œuvre de Michel-Ange est au XIXe siècle une source d’inspiration inépuisable, un puissant accélérateur de modernité.
À l’heure de l’Académisme renaissant, l’auteur de la chapelle Sixtine s’est imposé aux jeunes artistes romantiques comme un génie tutélaire, un modèle superlatif à imiter pour s’affranchir de normes éculées.
C’est cet héritage que le musée de Valenciennes se propose d’explorer pour la première fois. L’exceptionnel fonds du sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux qu’il conserve l’y prédestinait. À mi-chemin entre Géricault et Rodin, entre le Radeau de la Méduse et la Porte de l’Enfer, l’œuvre de Carpeaux constitue l’un des sommets d’un « michelangelisme » à la française.

Beaux-Arts de Valenciennes du 16 mars au 1er juillet
Musée des Beaux-Arts de Valenciennes
Boulevard Watteau
59300 Valenciennes
Tél : 03 27 22 57 20
img