Le jardin du Nord-Pas de Calais sera-t-il le préféré des français ?

Après avoir reçu de nombreuses distinctions nationales : jardin remarquable en 2005 par le Ministère de la Culture, jardin de l’année par l’AJJH en 2011(Association des Journalistes des Jardins et de l’Horticulture),  le Jardin

1

 de la ferme du Mont des Récollets à Cassel concourt pour « le jardin préféré des français ». Cette émission de France 2, présentée par Stéphane Bern et diffusée en septembre 2013, fera concourir 22 jardins en France pour 22 régions. Manu De Quillacq, ambassadeur de la Flandre, a été sélectionné pour représenter le Nord-Pas de Calais pour la qualité de son jardin mais aussi grâce à sa personnalité, une des clés de son succès.

Pour en décider, il ne reste plus aux habitants & amoureux du Nord-Pas de Calais qu’à voter avec enthousiasme  pour ce jardin d’inspiration flamande. Les votes seront ouverts pour une durée de trois semaines sur le site de France 2 dès le 1er juin. Alors pour que le jardin du Nord Pas de Calais arrache  cette reconnaissance nationale parmi les 22 jardins de France, on s’en remet à la fierté de nos habitants. A vos votes www.france2.fr

Portrait d’Emmanuel De Quillacq – le jardin du Mont des Récollets à Cassel

La Flandre cultivée dans « tout l’essence ».

2

On l’appelle plus communément Manu. Avec son sourire enjôleur et sa bonhomie, ce déraciné né à Brazzaville au Congo est retourné en Flandre, la terre de ses ancêtres, pour en absorber sa substantifique moelle.

Après des études  à l’Institut de Genech, diplôme de paysagiste DPLG en poche, il fait ses armes dans un bureau d’étude. Pas pour longtemps. L’appel de la nature et la recherche de ses racines ont eu raison de lui. Dans les années 1990, Il pose définitivement ses valises à Cassel dans la ferme familiale rachetée par son grand père en 1900, une Hofsted. Cette ferme flamande en L a tous les ingrédients de la ferme typique : pignons à pas de moineaux, petits volets blancs et verts.  Les tuiles et la brique ont remplacé aujourd’hui le chaume et le torchis. Côté jardin : un livre ouvert sur les tableaux flamands.

L’idée du jardin n’a pas germé tout de suite, même si elle mûri rapidement.  Il ouvre en 1992 un magasin de produits régionaux à Cassel. Succès garanti : ce magasin s’agrandira d’un estaminet « nouvelle génération »  bien connu en haut du mont : le Kasteel Hof. Son objectif : faire revivre dans l’assiette la Flandre et  sa chaleur humaine. Des chaises et des tables glanées dans les brocantes, des brocs de toutes les couleurs, du houblon suspendu au plafond et ce bleu flamand… on s’y sent comme à la maison. C’est bien l’objectif de Manu qui raconte avec brio des histoires abracadabrantes et  flamandes, bien sûr, sur la création du Mont Cassel.

Toujours investi dans sa Flandre, Manu partage son temps entre les  fourneaux et les poireaux. Son jardin s’épanouit, et en 2003, il en récolte le fruit. Il reçoit le 1er prix Vieilles Maisons Françaises  qui récompense un jardinier par département. Le déclic. Il ouvre son jardin au public. L’aboutissement d’un travail de fourmi où rien n’a été laissé au hasard.

Un jardin à la flamande existe-t-il ? Oui, expliquera –t- il : « vu du ciel, la Flandre est comme un grand damier : des carrés, des rectangles et des protections végétales. Le jardin c’est avant tout un état d’esprit, l’esprit flamand étant structuré et rigide, le jardin est à son image ».

Depuis son mémoire sur le patrimoine rural flamand, il a puisé son inspiration dans les peintures de Josse II de Momper  ou Izaak Van Oosten . Son jardin égrène une vingtaine de chambres de verdures : le verger, le potager, le jardin des buis…

Comme dans une maison, chaque jardin est structuré et a sa fonction. On passe à saut de puce de la chambre des berlingots (en référence aux bonbons de notre enfance) à la chambre des broderies, jusqu’au jardin des bulbes des béguinages flamands. A travers ces cadres, telles des miniatures de peintures flamandes, Manu nous laisse entrevoir les monts ondulants de la Flandre frôlant à l’horizon la mer du Nord. On y prendrait bien racine !

Soyez nombreux à voter !! www.france2.fr
img

www.france2.fr