Le carnaval de Dunkerque vu par un Greeter !

Rencontre avec Patrick Loock, alias «la baronne» aux heures du carnaval de Dunkerque.

actu greeter dk

Belette sur les épaules, plumes d’autruches sur le chapeau, bijoux clinquants et robe noire…. Un déguisement que «la baronne» ne quitte pas des « Trois Joyeuses  ». Dans la vraie vie, Patrick Loock, directeur artistique et photographe établi à Lille, déambule en jean et casquette vissée sur le crâne. Exilé pour des raisons professionnelles, ce dunkerquois d’origine ne manquerait pour rien au monde le carnaval de Dunkerque. Greeters , il le raconte avec enthousiasme et émotion, parfois jusqu’à en avoir la larme à l’œil.

Le carnaval de Dunkerque se vit et s’apprend dès le plus jeune âge, Patrick a  été bercé par ses mélodies et mis dans le bain par son père. Dans les écoles déjà, on entonne les chansons du carnaval, on apprend à se déguiser. Mais le carnaval, c’est avant tout dans le cœur des dunkerquois, une histoire fortement liée à la mer. Dès le 17ème siècle, après des mois de pêche au large de l’Islande, les marins pêcheurs rentraient au port, heureux de retrouver familles et amis. Les poissons valsaient en signe de joie. Aujourd’hui, la tradition est perpétuée.  Les harengs fumés sont jetés du haut de l’hôtel de ville. Patrick, lui, connaît les recoins et le dédale menant jusqu’ à cette tour d’ivoire. Le carnaval, c’est aussi pour Patrick un hymne à Jean Bart, le héros local. Corsaire de Louis XIV, il sauva les dunkerquois de la famine.

On l’aura compris, le carnaval de Dunkerque, c’est avant tout la mer qui résonne dans le cœur de ses habitants. Un moment de fête où toutes les barrières sociales tombent. Cette fête reste encore intime malgré les outrances vues de l’extérieur.  Le carnaval ça se mérite et on ne s’initie pas sans un bon dunkerquois. Pour vivre le carnaval pleinement, Patrick livre quelques secrets.

Tout commence par quelques notes de musique.  Quand fifres et tambours majors jouent les premières notes, le cœur de Patrick cogne dans sa poitrine. Il se grime et  enfile le cletch’ (son déguisement) et rejoint sa bande de joyeux drilles à la caserne des pompiers. Les voilà partis dans la bande.  Le tambour major, personnage intronisé par le maire lui-même, donne le ton. Les premières chansons s’entonnent à l’unisson. Sa préférée ?  : « Les pêcheurs d’Islande ». Les voilà jouant des coudes dans un chahut, les premiers rangs sont réservés aux initiés, il faut savoir tenir la foule et la cadence. Un moment magique ? : « Quand la bande du carnaval de Malo rejoint la digue, les vagues de plumes et de chapeaux, avec la mer en arrière plan, offrent un panorama exceptionnel ». Après ce bain de foule, tout bon carnavaleux a besoin de se ravitailler.  Ils se rendent dans des « chapelles ». Ici, les dunkerquois ouvrent leur maison aux amis. Au menu : flétan, pudding, soupe à l’oignon et bonne humeur.  La journée n’est pas finie, même si le carnaval touche à sa fin. Dès 19h, face à l’hôtel de ville, la baronne et ses amis s’agenouillent.  Ils entament la « cantate à Jean Bart », un hymne à la mer, aux pêcheurs disparus. L’émotion les submerge, quelques larmes coulent et laissent vite place à la fête.  Patrick se retrouvera au bal ce soir entouré de ses amis pour « se lâcher » et briser la monotonie. Et si quelques personnages masqués et méconnaissables le taquinent, c’est juste qu’ils jouent l’intrigue…

La rencontre avec un Greeter, c’est la découverte du Nord dans les pas d’un de ses habitants : en ville, sur la Côte d’Opale, au cœur de l’Avesnois, sur les bords du Canal de la Lys ou sur les terrils… Patrick Loock fait partie de ce réseau des quarante Greeters du Nord.

Tantôt passionnés d'histoire de l’art et d’architecture, tantôt amoureux des fleurs et des richesses naturelles d'une localité particulière, les Greeters ont tous en commun la passion de leur territoire et l'envie de la partager.
La balade est gratuite et les habitants sont bénévoles. Tous les Greeters sont différents, et chaque accueil se fait sur mesure. Suivez vos envies et celles de votre Greeter pour un moment de partage unique !